Presse

Journalistes, vous voulez parler de Gustave dans vos supports, nous demander des précisions ? N’hésitez pas !

Contact : Stéphane Bataillon / presse@gustavemagazine.com

Vous avez dit Gustave ?

Nous sommes poètes. Lors du confinement de mars 2020, nous nous sommes dit qu’il fallait faire quelque chose, puisqu’on avait plus rien à faire. Alors, on a transformé un fanzine personnel publié depuis 1991 en œuvre collective, GUSTAVE. Un journal de poésie, chic et populaire, numérique et gratuit.

En une semaine, on a appelé les ami(e)s, on a fait un site à l’arrachée, on s’est échangé nos textes, même confinés. Et sans étude de marché, on a sorti un hebdomadaire numérique et gratuit, ouvert à toutes les voix de la poésie. D’ici, d’ailleurs et d’aujourd’hui.

Et puis, après le confinement et un très beau n°100, nous avons décidé de continuer Gustave dans le monde d’après. De lui adjoindre même une voix, en proposant les poèmes lus en audio par leurs auteurs.

En juin 2022, Gustave se lance avec son n°119 dans le web3 en proposant, pour la première fois en France, un magazine de poésie en NFT. Une édition très limitée en 25 exemplaires numériquement authentifiés. Vraiment le monde d’après. De maintenant quoi.

Tous les mois, Gustave offre donc sur abonnement ou en édition NFT limitée une moisson de poèmes inédits pour ouvrir grand la tête et se remettre à rêver, à rire, à espérer. À lire dans le journal, à écouter sur Radio Gustave. Parce qu’en temps de crise, la poésie redevient vitale.

Pour vous abonner à Gustave, rendez-vous chaque mois sur : www.gustavemagazine.com

« Nous sommes tous pris dans des quantités de barrières, de prisons et de cloisons et la poésie essaye de percer tout cela. La poésie est un levier de liberté » Antoine Emaz