Presse

Journalistes, vous voulez parler de Gustave dans votre media, nous demander des précisions ? N’hésitez pas !

Contact presse : Stéphane Bataillon / gustavemagazine@protonmail.com

Communiqué de presse

Nous sommes poètes. Lors du confinement de mars 2020, nous nous sommes dit qu’il fallait faire quelque chose, puisqu’on avait plus rien à faire. Alors, on a lancé GUSTAVE. Un journal de poésie, chic et populaire, numérique et gratuit.

En une semaine, on a appelé les ami(e)s, on a fait un site à l’arrachée, on s’est échangé nos textes, même confinés. Et sans étude de marché, on a transformé un fanzine personnel, publié depuis 1991, en un hebdomadaire numérique et gratuit, ouvert à toutes les voix de la poésie. D’ici, d’ailleurs et d’aujourd’hui.

Et puis, après le confinement, on a pas voulu s’arrêter sous prétexte que tout reprenait. Alors, on a décider que Gustave sortirait tous les quinze jours, désormais, pour tout le monde d’après.

Un lundi sur deux, Gustave offre donc à ses (déjà) 1 300 abonnés une moisson de poèmes inédits pour ouvrir grand la tête et se remettre à rêver, à rire, à espérer. Parce qu’en temps de crise, la poésie redevient vitale.

Pour s’abonner à Gustave et recevoir gratuitement chaque numéro, rendez-vous sur : www.gustavemagazine.com

« Nous sommes tous pris dans des quantités de barrières, de prisons et de cloisons et la poésie essaye de percer tout cela. La poésie est un levier de liberté » Antoine Emaz

Ils parlent de nous :

Le journal de la Réunion ( 26/03/2020)