L’histoire

Gustave est né en septembre 1990 sous la forme d’un fanzine lycéen d’actualité et de dessins plus ou moins hebdomadaire, à l’existence riche (41 numéros) mais éphémère (jusqu’en novembre 1993)

Après plusieurs années de sommeil, il renaît en mars 2015, au n°42, sous la forme d’un mensuel numérique léger présentant la poésie de son auteur, Stéphane Bataillon, invitant à l’occasion d’autres ami(e)s poètes et mettant en avant le travail graphique de l’artiste Saint-Oma.

Après 50 numéros sous cette forme, pour répondre à la période inédite ouverte par la crise du coronavirus, il se transforme en hebdomadaire de poésie ouvert à toutes les formes contemporaines à partir de son n°92 du lundi 23 mars 2020.

Une fois le confinement passé, tout l’équipage décide de reprendre la mer et de créer une formule régulière du journal. Il devient quinzomadaire, tous les premiers et troisièmes lundi de chaque mois, à compter de son numéro 100 du 18 mai 2020.

Il demeure numérique et gratuit.

Les anciens numéros